Métamorphose

Parlons vampire

Le Bâal des Vents pires

Le bal Dave en pire

Le lab oratoire d’Eve (La vie) Empire

Le Psaume 16 (17)

“Appel de l’innocent”

Happe elle de l’in no sang

Ps 16, 01- Prière. De David. Écoute, Yahvé, la justice, sois attentif à mes cris; prête l’oreille à ma prière, point de fraude sur mes lèvres.
Ps 16, 02- De ta face sortira mon jugement, tes yeux regardent la droiture.
Ps 16, 03- Tu sondes mon cœur, tu me visites la nuit, tu m’éprouves sans rien trouver, aucun murmure en moi ma bouche n’a point péché
Ps 16, 04- à la façon des hommes. La parole de tes lèvres, moi je l’ai gardée, aux sentiers prescrits
Ps 16, 05- attachant mes pas, à tes traces, que mes pieds ne trébuchent.
Ps 16, 06- Je suis là, je t’appelle, car tu réponds, ô Dieu ! Tends l’oreille vers moi, écoute mes paroles,
Ps 16, 07- signale tes grâces, toi qui sauves ceux qui recourent à ta droite contre les assaillants.
Ps 16, 08- Garde-moi comme la prunelle de l’œil, à l’ombre de tes ailes cache-moi
Ps 16, 09– aux regards de ces impies qui me ravagent; ennemis au fond de l’âme, ils me cernent.
Ps 16, 10- Ils sont enfermés dans leur graisse, ils parlent, l’arrogance à la bouche.
Ps 16, 11- Ils marchent contre moi, maintenant ils m’encerclent, ils ont l’œil sur moi pour me terrasser.
Ps 16, 12- Leur apparence est d’un lion impatient d’arracher et d’un lionceau tapi dans sa cachette.
Ps 16, 13- Lève-toi, Yahvé, affronte-le, renverse-le, par ton épée délivre mon âme de l’impie,
Ps 16, 14- des mortels, par ta main, Yahvé, des mortels qui, dans la vie, ont leur part de ce monde ! Avec tes réserves tu leur rempliras le ventre, leurs fils seront rassasiés et ils laisseront le surplus à leurs enfants.
Ps 16, 15- Moi, dans la justice, je contemplerai ta face, au réveil je me rassasierai de ton image.

Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.

Vous souvenez-vous de Christopher Lee (Christ off her lit)  interprétant un Dracula (anagramme Caudal R ou queue de l’esprit-Drap cul la) quelque peu ridicule aujourd’hui, face aux prouesses techniques de la production hollywoodienne, mais l’idée était là. (A savoir qu’il interpréta le sorcier corrompu Saruman dans le seigneur des anneaux/saigne heure des ânes hauts)

Les caractéristiques généralement attribuées aux Vampires :

Ils sont à sang froid, et se nourrissent de sang chaud et d’un peu viande (vie en deux/division corporelle-Anagramme=Devina ou AVIDE de N).

Ils vivent très très longtemps, donnant l’impression au commun, d’une sorte d’immortalité.(Him mort ta lit T=Il atteint l’équilibre en lisant le contenu de sa mémoire morte)

Ils possèdent d’immenses connaissances de par leur longévité, ce sont des érudits (anagramme, SURDITÉ air eu dit, lire l’esprit qui parle). Des centaines voire des milliers d’années pour expérimenter et étudier, et surtout se connaître soi-même. Leur esprit à l’inverse de leur biologie va très très vite.

Ils sont très patients, ont de la maîtrise, car font preuve de sang froid et sont capables de longuement étudier, et observer leur victime (victoire sur le temps) ou un projet.

  Ils possèdent des sens extrêmement développés, entendent les battements de cœur de leur proie, perçoivent sa circulation sanguine, son odeur, sa production d’adrénaline (peur). Lorsqu’ils sont prêts à attaquer ou aux aguets, leurs pupilles (de l’âne nation, elle pille ce qui pue) se dilatent au point d’assombrir leur regard comme un objectif ou diaphragme photographique grand ouvert. Paradoxe puisque chez nous c’est l’inverse qui se passe, à savoir dilatation pupillaire en cas de grosse détente (canne ab hisse) ou de vision nocturne et contraction importante lorsque l’on est stressé et aux aguets, effort mental extrême, peur, haine.

Your beautiful eyes

Dans la croyance populaire il est rapporté que ces créatures viennent du monde des morts, mais au final ne sont-elles pas plus vivantes que nous ?

“Crois-tu donc que tu vis” répondait l’empereur Caligula (Celui qui lit la merde qui coagule) à l’esclave lui demandant de le libérer en le faisant passer au fil de son glaive. (La vie de G, l’épée Divine du Roi David)

La pupille symbolise ou fonctionne au final comme un trou noir (lentille gravitationnelle -gravis ta zion-hell), une bouche ou un trou du cul…c’est la même chose mais à des échelles différentes. Et qu’est-ce qui sort des 3 ?

Dilatation de la pupille ou mydriase (Myriade/mon serveur d’as du fondement) et à l’inverse sa contraction (Myosis/my Sois, mon sosi, mon OS)

N’oublions-pas que nous sommes toujours le con d’un autre et que l’autre c’est aussi nous, une fractale ou un miroir d’un nœud.

Nous étudierons de façon plus approfondie l’œil, sa fonction, et sa symbolique dans un prochain article. Il y a beaucoup à dire aussi sur son dysfonctionnement, les causes et surtout les solutions de gai ri son.

Leurs organes internes sont au ralenti, ils peuvent rester très longtemps sans se nourrir, ont finalement rarement faim (Nourriture informative). Ils ont une respiration et des battements de cœur extrêmement lents, peuvent résister au froid et à la fatigue. Un sang chaud craint les températures froides par effet de contraste plus important qu’un sang froid. Quoique Wim Hoff (Voir ice man) démocratise l’entraînement de l’exposition progressive puis régulière aux basses températures et fait découvrir essentiellement aux occidentaux les bienfaits sur le corps et l’esprit, poussant les pratiquants à se faire un allier du froid. C’est une façon intéressante de canaliser nos embrasements internes faute de compréhension et de maîtrise du feu qui nous habite. (Kundalini, notre dragon, feu de l’esprit)

Le grand froid implique la supra conductivité

Extérieurement, ils sont dotés d’une grande force physique, d’une vue perçante (nyctalope, anagramme, éployant C, étendre son ça voir), bougent à une telle vitesse (au delà de 24 images/s), que l’humain a même du mal à percevoir leurs mouvements, lui donnant le sentiment qu’ils peuvent voler, danser (Effet stroboscopique, Hait fée s’trop beau c’cop hic). Voyageur de l’espace/temps ?

“Là il est pas là, là bon il est plus là.”

Ils sont souvent beaux, dotés d’une apparence magnétique (magner et manier tics) d’un charme auquel leur proie ne peut résister, une voix et un chant s’apparentant à celui des irrésistibles sirènes (Sire/cire haine-Roi et attise ou met en surbrillance la haine).

Ils cicatrisent quasi instantanément (Belle cohésion cellulaire/sait lu l’air). Ils peuvent paraître quasi indestructibles aux yeux des mortels.

Ils sont en général largement à l’abri du besoin, ont des possessions terrestres importantes, des moyens financiers, et bénéficient en qq sorte de certains privilèges. Il émane de leur être un profond mystère qui suscite de l’admiration et de la crainte.

Ils vivent de préférence la nuit (dans l’ombre/notre ombre cachant nos démons), et dorment le jour. Désormais, ce n’est plus tout à fait relayé, et on leur permet d’agir en plein jour et de se mêler au commun des mortels et de ne quasi jamais dormir (Fin des temps oblige, on sort de l’ombre (ombre/homme en espagnol) au moment où chacun récupère la sienne (scie haine).

Lorsqu’ils attaquent une proie, c’est à la gorge (5ème chakra, celui de la parole, le verbe) et ils lui tranchent la jugulaire (Juguler/étrangler, retenir, contenir-Anagramme Jugeur L) Jus Gu (goût, nature moelleuse, sucré ou savoir créer) l’air (Esprit), et la vident/siphonnent (scie/6 faunes/6 plateaux de jeu/6 chakra/6 lignes téléphone hic, 6 hume A nie T) entièrement de son sang (voir article sur le sang). Puis, juste avant qu’elle ne rende son dernier souffle, Ils entaillent leur propre poignet (poids nié-Le poids de la N) (articulation/art ti cul/luck/look/lock à zion) et adoubent (anagramme Adouber =Radouber/passage en cale sèche pour nettoyer et réparer) leur proie en lui donnant à boire une partie de leur propre sang ou peut-être sang propre, va ça voir. Ce dernier, en circulant en lieu et place du sang chaud, va opérer une transmutation alchimique (all chie mi key) profonde sur l’organisme du mourant, le ressuscitant paradoxalement alors qu’il lui donne la mort en le mordant mais en contre partie lui passant le mors (à ce stade le T se transforme en S car il entreprend un voyage dans un nouveau monde qui répond à de nouvelles règles) aux dents . Serait-ce une seconde nez sens ? Cela m’évoque la lame du Tarot intitulée la mort et portant le Nombre 13 ou encore la lettre B évoquant une femme enceinte de profil ou une paire de lolos vus du dessous ou une paire de fesses…bref tout l’équipement qui va bien pour au p’tit misez. Cette mort physique est une renaissance (nouveaux sens, nouvelle perspective, suite au retournement de la lame 12, le pendu) sur un autre plan ou en Esprit. C’est la version radicale (Râ dix cales, corps calleux) pour les têtes dures (capo duro/la merde de la tête qui dure depuis trop longtemps).

Connaissance du bien et du mal. L’addition théosophique du Nombre Douze nous donne : 1+2 = 3, ce que nous pouvons  traduire par la Providence + la Conscience qui s’expriment dans le Destin, et quel Destin que celui de la traversée de la sphère temporelle organique, pour devenir : tel-que-Lui-les-Dieux connaissant-le-Bien-et-le-Mal. 

B

Sainte Thérèse d’Avila dans sa Vie écrite par elle-même a fort bien résumé cet état d’initiation qu’est le Pendu :

Il semble que l’âme est dans un état tel qu’il ne lui vient aucune consolation du ciel, où elle n’habite pas encore, ni de la terre, où elle n’est plus et d’où elle ne veut point en recevoir ; elle est pour ainsi dire crucifiée entre le ciel et la terre, et dans sa souffrance, elle n’a de secours ni d’un côté ni de l’autre.

On jurerait que cette âme se situe entre les ou des mondes.

La position du pendu m’évoque la symbolique du trou de ver faisant office de pont entre le trou noir et le trou blanc. Porte d’entrée, porte de sortie et pont entre les 2 mondes, mouvement trinitaire à l’échelle de l’univers. Une sorte de descente dans le terrier d’Alice à la poursuite du lapin blanc. Elle franchit la porte du trou noir laissant derrière elle un monde qu’elle a expérimenté pour aller à la rencontre/découverte de celui qu’elle s’apprête à rencontrer et ce passage quasi initiatique entre les 2 deux réalités où le temps est suspendu, permet une sorte d’inversion du mode d’observation, comme une remise à l’endroit après avoir quitté le monde aux valeurs inversées (l’ère du verseau).

L’allégorie du vampire est fascinante tout comme ses caractéristiques. Cela mérite réflexion ?

Certes, il y a toujours un prix à payer, et parfois, cela représente un lourd Tribu (tri de ce qui est bu, l’information qui circule/cirque du cul dans notre sang) à nos yeux par trop aveugles.

Mais si l’on veut changer de vie, il faut changer d’environnement, ou tout du moins de point de vue, de stratégie et de mise en action cohérente de ce nouveau plan.

Ceux qui rencontrent le vampire voient bien évidemment leur vie effectuer un brusque virage (vire rage de l’âge de Râ) à 180° degrés (la somme des angles d’un triangle, forme la plus rigide qui soit, mais aussi la température de cuisson idéale pour fusionner les protéines et les sucres en pâtisserie, la réaction de maillard (l’art ou lard de la maille/ Papa tisse et en rit (Théo rit des cordes), une sorte de demi-tour sur le boulevard st Germain (saint germe un). La nature a horreur du vide, règle fondamentale (fonda mental, celui qui ment à tous), et quitte à une refonte totale de l’ancienne forme, en donnera une autre plus aboutie à ses yeux, en lieu et place, un nouveau gâteau à partir d’une nouvelle Rê Seth (Art home, colo Râ zion brune)

Donc, tout ça pour dire que si nous ne voulons pas rencontrer un vampire (vent pire qui souffle et découvre/voit le pire de mon âme), c’est donc à nous d’observer et de développer par notre propre étude, notre volonté et force de travail, les caractéristiques qui animent cette créature (votre propre création), afin de nous transformer pas à pas, nous au p’tit misez. On devient son propre vampire, mais régulé, jugulé, ce qui nous permet aussi de vampe iriser l’autre, car cela est nécessaire pour s’étudier puisque l’autre est tjrs une fractale de soi, mais cette fois-ci en maîtrisant le côté qui ça nime/mine mâle qui ne peut s’empêcher de vider (Vie de l’esprit du petit Dit eux) l’autre.

Encore une fois nous devons veiller à développer un équilibre entre le sang chaud et le sang froid, non pas pour devenir des tièdes, mais réduire les écarts entre les 2 extrêmes.

Les gains à terme sont :

L’Immortalité (quasi), ça donne du temps pour faire des trucs sympas tout de même, mais surtout accomplir ce pourquoi l’on est venu, résoudre le nœud en nous et retrouver, lire et décoder notre propre code source, unique pour chaque individu (L’un dix visions qui est due). Fractale, éclat du miroir en nous de la grande image à reconstituer. Le plus grand puzzle qui soit. Forcément jeu de patience. Pas à pas, main tenant selles de papa.

Régénération physique, jeunesse éternelle (aspect physique de nos 33 ans environ, face 2 face le 8/oui à la vie/l’avis, siva mon âme I infinie de l’un fini, le chiffre du Christ Rê all lisez)

Jamais malade, plus de douleurs physiques car enfin ré additionné dans un NOM (Nouvel ordre mental) .

La société Vampirique

(Empire de la vision du hic qui fait tourner en rond l’âme)

Selon la légende, ils sont répartis dans le monde depuis la nuit des temps (l’âne nuit dette tend) sous l’égide de 13 clans. Tiens tiens, ça me rappelle quelques familles détenant le pouvoir planétaire.

 

Les Davidiens sont le quatorzième clan de vampires encore plus méconnu. Il ne possède que très peu de membres, mais est prêt à agrandir son cercle. Chaque élément porte la synthèse des 13 autres clans étudiés avec minutie et dont ils ont intégré comme un téléchargement de fichier exécutable chaque particularité et caractéristique mais sous une forme plus équilibrée, plus juste. Une synthèse aboutissant à une Maîtrise après optimisation.

Le sexe d’Osiris 14 pièce du puzzle de son corps démantelé et dispersé par son frère Seth, le Dieu de la division.

“éparpillé façon puzzle, je disperse, je ventile”

Un clan de vampire est naturellement hiérarchisé comme chez les loups. Les plus anciens doivent aider les plus jeunes à se former, afin de devenir autonomes à leur tour. Un jeune vampire a beaucoup de mal à se canaliser dans sa nouvelle fureur (Furher) sanguine (Sent le goût sucré de l’un) et peut chasser de façon abusive et anarchique. Du coup les plus anciens chassent pour eux afin de les aider à réguler leur consommation de sang qui agit au début comme une drogue. Sans cela, ils sont insatiables. Or la règle de base dans un monde dominé par les sangs chauds reste la discrétion. Les animaux quant à eux sont naturellement régulés, ils prélèvent ce dont ils ont besoin pour leur apport nutritif, ils ne stockent pas, ils s’adaptent, et savourent lorsque la période de disette est enfin levée. C’est d’ailleurs bien souvent à ce régime que nos ancêtres ont été soumis, cela s’appelle l’hormèse (du grec hórmēsis, mouvement rapide d’impatience, du grec ancien hormáein, mettre en mouvement)(Hors/or mois) comme dit l’adage (âge de l’addition), « Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts »

De plus, il n’y a toujours qu’une seule première place, chez les animaux comme chez les créatures, c’est celle du mâle Alpha (tous fa, la note). Et elle n’est laissée que lorsque son occupant quitte sa position en raison de son affaiblissement où parce qu’il change de statut et n’est plus nécessaire dans ce rôle ou plus exactement est enfin libéré de sa charge car il a fini son parcours, sa formation et qu’il a retrouvé son code source.

D’ailleurs si l’on transpose avec l’exercice du pouvoir politique par exemple, on réalise combien il est sain d’appliquer un turn over sur des postes à responsabilité, surtout chez l’humain non optimisé (Anagramme Moitiés du P), car le pouvoir l’enivre, le corrompt, crée une distorsion dans son champ. Il n’est pas capable de tenir la charge et ploie ou pète les plombs, exactement comme un fil de cuivre dont la section est trop juste et ne peut soutenir une trop forte charge électrique.

On constatera combien cela n’est jamais appliqué aujourd’hui dans nos sociétés modernes, les gens se battent comme des animaux dans un effrayant jeu de prédation pour un trône sur lequel le pseudo Prince du moment bien avachie, va pouvoir poser sa chie sur sa dite cour (l’art de chier sa merde du passé sur les autres). Sachant que ceux dans les rangs inférieurs (Enfer rieur) non contents de se prendre les étrons du Prince, reproduisent sous forme de copie de plus en plus dégradée le même processus, augmentant à chaque étage de la pyramide (le choix du pire ami du chemin de l’âme-Anagramme, Myriade du Père) la quantité de chie qui se déverse sur les suivants, jusqu’à la base, le plus grand nombre, qui baigne carrément dans la fosse septique (la fausse Sept/Seth hic). Là où ça pue le plus et sans faire de chichis.

Donc, si l’on veut inverser la tend danse du tea for 2, il est plus que nécessaire d’arrêter d’espérer que ceux au sommet (pour le moment) stoppent de leur propre chef leur production d’étrons qu’ils s’évertuent à nous balancer sur la tête ou encore mieux viennent nous rejoindre dans la fosse. Nous devons donc nous retrousser les manches, afin d’assainir les mini fosses que nous incarnons respectivement. (La part du Colibri/ les tireurs d’élite du colis qui pu. Après leur passage, le col de l’ut T russe y brille) Donc, pour nettoyer une fosse septique (pleine de la division de nos hic), il faut de l’eau claire en grande quantité, à savoir de la connaissance, donc du travail, de l’apprentissage (l’happe rang tissage/p’tit sage), étudier tous les sujets qui nous entourent, recouper, synthétiser et écrire, écrire ce rire ou cet écrit pour exprimer ce cri si triste poussé tel un borborygme inintelligible à notre naissance et se structurant avec le temps jusqu’à devenir un langage (lent gage/l’engage) clair (clé de l’esprit) et structuré (Anagramme, trusteur du ça voir, celui qui a le monopole ou est propriétaire du savoir).

Bien, il est entendu que nous parlons d’analogie, si tant est que les vampires puissent véritablement exister, ce qui m’intéresse ici ce sont plutôt leurs caractéristiques comportementales ou tout du moins ce qui colore leur personnalité et ce qui sur le plan corporel les différencie voire les avantage par rapport à un humain lambda ou dit sang chaud. (dit sans show)

Question : Comment un humain pourrait-il s’inspirer les qualités d’un vampire afin de s’améliorer et donc offrir une meilleure version de lui, plus aboutie ou optimisée (anagramme II Tempo)?

Beau (transformation par la connaissance): Règle de base il ne sert à rien de s’acharner sur l’extérieur tant que l’intérieur n’est pas récuré comme les écuries d’Augias.

Guérison (Gai rire le fils ou le son): Nos cellules (Selle lu le/l’eux) comme l’indique leur nom sont de mini prisons à l’intérieur desquelles réside une information extrêmement densifiée à décompresser et libérer afin quelle soit lue et classifiée.

finances: Ils font le sale boulot (ils traitent les lots de boue…la nôtre), ce sont en quelque sorte nos fossoyeurs (faux soi yeux your heure/heurt). Ils veillent alors que nous dormons et lisent les archives qui encombrent notre sang, ce qui pue en nous. Pour cela ils cumulent les talents non utilisés, l’art des gens qui se transforme en argent comme pour les artistes, et ils vivent discrètement car au final c’est nous les plus sauvages et cruels. Eux font leur travail.

Le talent (Latin : talentum, du Grec ancien : τάλαντον, talanton = l’étalon). Les textes homériques mentionnent un talent d’or.

Le talent c’est aussi notre Talon d’Achille si il n’est pas utilisé à sa juste valeur et mesure. Ni trop, ni pas assez. Avant c’est trop tôt, après, c’est trop tard.

Attention (attend Sion) donc que ton Talent ne se transforme pas en Tas lent comme le carrosse (Car rosse) de Cendrillon (Sang Dri On) se retransforme en citrouille (Scie/6 trouilles) à Minuit (s’arrêter trop longtemps en chemin nuit)

            LE MEILLEUR MOT/MAUX MENT SAIT MAIN TENANT

Charme: Arme du chi une fois la chie (Merde interne/ADN=Addition de notre Haine) transformée.

Résistant: Rê Isis Tend. C’est un pont, un rayon exprimant le principe solaire au service de la vie.

Calme : Clame (La connaissance de l’âme du mâle/mal) mon lac, ou ce qui me cale, corps caleux.

Patient : Piétant (Aller à pied ou se raidir)

  • EPIANT (T)  Recherche l’équilibre
  • INAPTE (T)  Parfois se croix inapte à le trouver et l’atteindre
  • PAIENT (T)  Ça coûte cher en chair pour le trouver. Le prix du sang.
  • PATINE (T)  Ça use pour trouver l’équilibre
  • PEINAT (T)  On peine et on souffre pour atteindre l’équilibre.
  • PETAIT (N)  Pour trouver l’équilibre il faut briser nos nœuds pour traiter la N.
  • PIETAT (N)  Marcher avec sa haine, comme Peter Pan qui retrouve son Ombre.
  • TAPENT (I) Le I contient S qui contient I. Alpha et Homme Méga.
  • TAPINE (T)  On fait parfois la pute pour trouver l’équilibre
  • TEINTA (P)  On colore le Père, on change de cost Hume pour sentir la N.
  • TENAIT (P)  On tient la main du Père pour ne pas se perdre sur le chemin.
  • TENTAI (P)  Le créateur est incorruptible. Raté, mais bien tenté. C’est le Jeu
  • TITANE (P)  Le Père est indestructible. Iron Man au coeur tendre.

Silencieux : jusqu’aux organes ralentis au fonctions optimales (Ô p’tit mâle) comme un moteur parfaitement réglé qui consomme peu, on dit qu’il tourne comme une horloge ( hors/or loge/geôle). Les sangs chauds font tellement de bruit à l’intérieur comme à l’extérieur d’eux qu’ils ne les entendent pas arriver.

Instruits:

  • INSTIT (RU) Ton enseignant/note A/N saignant/savoir niant
  • INTRUS (IT) Introspection Obligatoire pour rencontrer la droiture et l’équilibre. Your Hit.
  • INUITS (RT) L’équilibre de l’esprit réside dans le Froid de ta nuit
  • NUISIT (RT) à défaut ta nuit te nuit.

 

Les sens très développés

Pour cela, il va falloir travailler, étudier, s’instruire, recouper, synthétiser, transposer et développer un angle de vue, d’observation du monde, de notre vie, de nos propres archives donc de notre passé (pas su car pour l’ensemble rejeté)

Nous parlerons prochainement du sang et de l’engagement. Que sont-ils ? Que transporte l’un et que symbolise l’autre.

En A tant dent

James Brown People,get up and drive your funky soul

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS