Musique

ZAZ

ZAZ

ZAZ le double chemin de l’As en Zion

La Piaf du nouveau mis les nerfs. Son dernier Album Les fées mire Roi (L’effet miroir), son nom de scène, son parcours, sa philosophie, son regard sur le monde, son comportement sur les plateaux, résultent d’une belle taille de diamant. Le dit amant terre a bien œuvré sur cet ouvre rage. D’ailleurs, elle confie qu’elle apprend aujourd’hui combien on peut exprimer une force énorme derrière la douce heure, et qu’il n’est pas toujours nécessaire de gueuler et gesticuler pour se faire entendre.

Un petit effort d’image in action, et l’on place les 2 Z de son pseudo (en blanc) face à face et l’on obtient une coupe comme celle du Graal ou le sexe de la femme, ou en arrondissant, féminisant le mouvement 2 cygnes qui se font face et forment un cœur avec leurs longs cous.

Trou blanc camp m’aime!!! Le A entre les 2 Z avec sa barre au centre évoque le sexe de la femme barré de l’hymen qui n’est pas rompu, signe de virginité. Le rideau met all hic bleu abaissé car la boutique est close. Le bandana bleu, l’esprit anime et habite la tête tournée vers le levant, visage anguleux, doté d’un menton à l’Akhenaton, les bras et la poitrine de chair dénudée, le corps aime la vie, embrasser la mâte hier, les bretelles noires du Mars elle évoquent peut-être la partie cachée au public d’un sac à dos encore plein de parts d’ombre. Le pantalon rouge écossais évoque les fréquence basses et lentes de la matière.

Quand bien même cette photo a quelques années, il est amusant de s’adonner à l’exercice d’observation et de comparaison avec l’évolution du message dont elle est porteuse et qui s’affine au fur et à mesure du déroulement ou décompression des données  de son film de vie.

Nous sommes invités à en faire autant avec notre propre histoire.

Paroles de la chanson
Demain c’est toi par Zaz (Deux mains sait toit)

Je trace des chemins qui n’attendent que toi
À toi l’enfant qui vient, je précède tes pas
Je murmure ton nom dans le souffle de ma voix
Je t’offrirai le monde, toi que je ne connais pas
Je t’ouvre grand mon cœur comme on ouvre ses mains
Je t’espère des bonheurs aussi grands que les miens

Demain c’est toi

J’apprends les alphabets de chacun de tes gestes
Je te chante mes rêves d’espaces et de Far West
Je veux pour toi l’amour, le rare et le précieux
Toute la beauté du monde à portée de tes yeux
Les poings chauffés à blanc, je forge pour demain
Tes bonheurs que je souhaite aussi grands que les miens

Demain c’est toi

Je te donne les clés qui ouvrent tous les coffres
Je pulvérise les murs des prisons que l’on t’offre

Je cours à l’infini pour ne pas te laisser
Tout c’que je n’t’ai pas dit c’est parce que tu le sais
C’est parce que tu le sais
À toi l’enfant qui vient comme un petit matin
Je t’espère des bonheurs aussi grands que les miens

Demain c’est toi

 

 
Paroles de la chanson
Laponie par Zaz (Lap honnie)
Je pars en Laponie
Naya me demande si c’est le pays des lapins
Oui, je pars en Laponie
J’embarque le temps pour moi dans mes poches
Je pars au pays des merveilles
Un son de cloche
Un souvenir lointain
C’est ma terre promise
Mon Excalibur
Mes racines
Mon chez moi
Je reviens
La magie me reviendra
Je retrouve mon ADN
Mon jardin d’Eden
Et tout ce qui me connecte aux miens
Dans l’avion au dessus des nuages
Une autre dimension
Un œil extérieur au dessus du dessin 


Je me rends compte de la multidimentionnalité de nos vies
Souvent cachée par l’épaisse brume cotonneuse
En haut comme en bas
A gauche comme à droite
Au milieu comme autour
Il me suffit juste d’avoir foi
Le pilote, l’avion, les ailes et le ciel
Je sais pas ce qui m’attend
Je suis excitée comme lors de mon premier grand voyage
Une émotion qui depuis m’avait quitté
Je sens comme un fil invisible qui me relie à quelque-chose dont j’ignore la portée
Qui n’a ni commencement, ni âge
Mais bien au-dessus
Bien au-dessus des nuages
Observant mes pensées qui s’emballent
Je me connais
Et je me calme
Ce n’est que le bon moment
C’est maintenant
Je suis prête
La lune bleue de sang comme témoin
La lune bleue de sang comme témoin
La lune bleue de sang comme témoin
Dans l’œil blanc

Je pose mes pieds à terre et déjà je m’enivre
Je respire à plein poumons le nectar glacé
Je reconnais les fragrances de l’esprit qui me grisent

Couleurs pastels arborescentes
Piliers de lumières cristallins
Elans sauvages, rênes, rois des forêts
L’offrande mystique d’une parélie diamant brûlant
Comme un symbole samy
Notre ange Niclas
Pure comme la neige
Cœur d’enfant
Artistes itinérants
Inspirés
Inspirants
Nomades dans l’âme
Une fleur chantante
J’expire le souffle du passé
Je respire à nouveau

Je repars le cœur serré
Les bouleaux, les chiens, le traîneau
Le lièvre blanc qu’on n’a jamais vu qui a mangé le temps
Les aurores boréales qui se sont faites timides
les matins calmes
Au bal de mille nuances
De mille cadences
Les sapins lourds écrasés sous les pétales de neige
Le soleil dans mon cœur réchauffé
Témoigne de mon union sacrée
De la terre au ciel
Je reviendrai

Je repars le cœur serré
Les bouleaux, les chiens, le traîneau
Le lièvre blanc qu’on n’a jamais vu qui a mangé le temps
les matins calmes
Au bal de mille nuances
De mille cadences
Le soleil dans mon cœur
Témoigne de mon union
De la terre au ciel
Je reviendrai

 
 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS