ACTUALITÉ,  Articles,  Journal,  Métamorphose

Réchauffement climatique

Rê show off ment cli mât tic

 

 

Ouf, il fait trop show ma Douce,

vœu tue bien auge mentez

le 6 t’aime clim à tics

Temps bourre bât tend

Ton nie mage dans le miroir

Allez go ! ris du monde

Jésus fils de l’homme est un heart East

olé c’est pour conte pleins tifs

& D.coût peur de Mer dans eut heat.

Avec ou Samson il te faudra dire tes maux

au risque de Paix rire ma belle Dalila, hyène

des ça vannes.

 

Ân’egg dot Rê veille aux nerfs.

Un peu de soleil dans l’eau fraîche comme Rit Kâ

ou comment distinguer le bien dans le mâle

a parents.

Lésa pas rang ceux-Chaque Un ass a place

Histoire de la petite chatte coursée par les chiennes de la ferme.

Elles ont pourtant toutes trois la même maîtresse, la fermière. En bonne défens’oeuse de la cause anime mal, je lui fais part de ma désapprobation quant au fait qu’elle laisse les chiennes courser la chatte de la maison, qui quand bien même ne risque pas grand-chose, car les canins forts taquins en font un jeu, se voit dans l’obligation de déguerpir à fond de train en leur présence et de trouver refuge sur le premier promontoire qui se présente.

Ma sage et stoïque amie fermière me rétorque qu’elle n’a pas à intervenir dans ce processus qu’elle taxe d’entraînement pour le félin, parce que le jour où un véritable prédateur se présentera, la chatte entraînée quotidiennement aura bien plus le réflexe de se préserver et de survivre.

Touchée, cool est, pu lever risée ou l’art eau sœur a rosé la BRI Bris qui doit encore et encore entraîner sa qualité de tire heure D.lite dans son observation de la planète de la Division pour mieux l’arrêt As sang blé.

Aveu Moi son

Cette chère Annick de Souzenelle nous dit : “les mots sont une blessure du verbe.” et je suis bien d’accord avec elle. Toutefois, à l’aide d’une petite clé histoire de déverrouiller la porte, quand bien même elle grince en s’ouvrant la première fois, comme dans les châteaux hantés dont les gonds ne sont plus graissés, on peut aussi considérer que : “Les mots sont un blé sûr du vert B’eux”

Je ne choisis pas, chacune des 2 versions ayant leur rôle à jouer dans Lex père “i”en ce.

A vos micro se Cop

Et aube servons le D.taille de la taille

Me voici de retour après un mois 2D s’ambre pale Pi temps. En effet, ma roue de Connaissance dans M.o.n AB domaine a accéléré le rythme et m’a forcée affranchir ou à franche ire un seuil ou une né tape (enregistrement/lecture d’une archieve) achieve=Réaliser, atteindre, parvenir à en anglais. Ce douzième mois écoulé où j’ai eu mal au monde où j’ai D.testé Seth si vile lise à Sion marche end, où l’argent papier et D.or met vire tue elle règne en maître et tue tout ce qui bouge.
Ma roue accouche de l’ormeau qui est un arbre dont les propriétés d’imputrescibilité en fait un choix prioritaire chez les constructeurs de bateaux et les chantiers navals. De plus, c’est un coquillage mollusque très recherché et donc en voie de disparition car surexploité pour sa nacre. Ce coquillage est aussi appelé les “oreilles de la mer”. Si l’on rajoute le C de connaissance à Ormeau, nous obtenons Cormeau (corps plein d’eau donc d’information, donc de mots) qui nous donne l’anagramme Morceau. De l’ancien français mors, issu du latin morsus (« morsure »).

Pour une évolution similaire de « morsure » à « bouchée » puis « partie d’un tout “
Donc j’entends le conseil de mordre un seau mais scellé plein d’eau. Et que ne dit-on en voyant une belle bête, un bel homme si ce n’est : “C’est un beau morceau” Pour les filles en général on utilise l’expression ; “C’est un beau brin” D’ADN, car la femme divise et attise les con vois tise (boire de l’alcool ou combustible d’un four) le brin de paille et se le mettent dans l’œil.
Tease en anglais : Publicité au message plus ou moins énigmatique, dont le sens sera dévoilé plus tard, mais aussi un personnage taquin.
Tout ceci n’était qu’un prêt texte ou teste afin de me pousser à mot taux Diy Ag noce ticket et trouver la cause de mon D.aisé Ki libre. Ce n’est pas le tout de manger de tout, mais encore faut-il con sommet avec maux D.ration. J’ai donc pris le Râ pelle en pleine tronche ou Pluto en plaine Poids tri in et ce fût doux lourds eux pour mes pouls M.O.N et mon palpitant qui du coup Bât t’es labre loque ou lock. Le labre est un poids son et nous nous apprêtons à sortir de son ère, et le mien manquait d’air, a/n faim d’occis gène.
Ma Pro Duc Sion texte tue hell en a pris un petit coup, mais j’ai su “i” en pleine séance de Râ trappe âge. Et j’ai pris pas mal de poids son dans mes phi laids, qu’après avoir vie D. je vais m’empresser de grille est au barre beuh cul et dix tri bu est Allah mule ti étude.
Hé oui, le monde s’est transformé grâce à nos petites mains et bouches assassines et la fermeture de nos cœurs en bouge assis hell où verre, en repère de bouchés des yeux, du cœur et du cul. Ici, c’est le monde de Jack the rip her. L’arrêt ciné cool “A” Flow. Même le père noël qui était tout de vert vêtu est désormais passé au rouge pour nous signaler que la roue de G s’échauffe, faute de Grace, celle que nounou étions engagés à livrer, sachant que nous allions, nous petits porcs/corps scellés (Pourceaux) D.libé Rê ment griller, rissoler, sue haît en a/n faire, en cette Père Iôde de Kâ lit you gars. Nous avons fait du bif avec le gras que nous nous étions engagés à offrir en lit bât Sion à celui qui faute de mieux aujourd’hui nous saigne, comme les vilains petit cochons qui préfèrent se rouler dans leur propre fange, plutôt que de sacrifier leur piètre existence faite de recherche sans fin de plaisirs extérieurs, sans fondement et pérennité.
Seule l’initiation de l’accomplissement intérieur, de l’atteinte de la terre promise après la traversée de nos mers intérieures plus ou moins houleuses que nous devrons calmer, de la nouvelle Jérusalem en chacun de nos temples physiques n’a de sens réel. Tout le reste n’est que triste bavardage qui n’a que pour seule issue le cîme tiers. Toutefois, les lois du monde sont à respecter, et nous devons nous tenir droit, sain, et en humilité, mais en présence de notre Isha à nos côté, la paix et la joie d’agir quel qu’en soit le prix et la nature ne s’adosse plus qu’à la confiance profonde d’accomplir ce qui est nécessaire au quotidien. A chacun son rang et à chacun sa part à effectuer chaque jour et les chèvres de M.o.n scie heure ce gain seront bien gare D.. Une fois cela effectué, le nécessaire nous sera donné en sus et nous ne manquerons jamais de rien.
Cela me fait penser au rôle des Amygdales qui consiste à gérer non pas la protection, mais l’apprentissage de notre immunité naturelle. C’est pour cela que le nourrisson, puis l’enfant porte tout ce qu’il peut saisir, jusqu’à ses propres petits petons à sa bouche. Ainsi, il peut ingérer une infime quantité de nouvelles bactéries qui effectueront un apport de nouvelles données/infos au système immunitaire.

N’oublions-pas que notre corps est composé d’environ 50 000 milliards de cellules et de 10 fois plus de bactéries qui vivent sur nous et en nous, soit 500 000 milliards et qu’elles sont indispensables à notre équilibre parce qu’elles nous composent. C’est pourquoi aujourd’hui le corps étant une énorme entreprise associative de centaines de milliards d’individus ou entités microscopiques est classé par la science comme SUPER ORGANISME. (Su père orgue âne isthme) A vos claviers!!!!les orques. Notre Près cieux saigneur des ânes eaux attend que nous lui remettions nos parties Sion.

Devenons les pro de la Bio de nos Tics

afin d’assez nie ire nos Un test Un

 

                                                   Dis moi ma chère Kate,
                                                          tu enquêtes
                                                      ou tuant quête
                                             pur ton seul plaie Sire

Climat ou calmit

calmir \kal.miʁ\ intransitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. (Marine) Se calmer (en parlant de la mer ou du vent).
    • Le vent d’Ouest avait jusqu’alors favorisé la marche du yacht ; mais depuis quelques jours il montrait une tendance à diminuer ; peu à peu, il calmit. Le 13 décembre, il tomba tout à fait, et les voiles inertes pendirent le long des mâts. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, t. 2, 1868, p. 48)

Cli

  • Contes et légendes inachevés de Tolkien.
  • Une interface en ligne de commande (en anglais command line interface, couramment abrégé CLI) est une interface homme-machine dans laquelle la communication entre l’utilisateur et l’ordinateur s’effectue en mode texte .

Tu vois, on peut retourner le problème dans tous les sens, on ne fait au final que parler de nous, de notre développement sur terre, de notre climat intérieur et tout particulièrement parce que nous sommes à la fin du jeu. Ici, c’est un moule à façonner, tailler, affiner des Guerrier de l’Esprit du cœur. Ici (à définir par le développement de la droiture par l’acquisition de la connaissance dans un monde de division), on réveille les neurones de notre cœur, population au final bien plus importante que les neurones présents dans notre cerveau. Pourrions nous parler d’effet miroir et reprendre les sages paroles de Trismégiste, que comme tout ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. Peut-être que les neurones du cerveau pourraient entrer en conversation avec ceux du cœur et enfin entamer un dix “A” log sur la même long lueur d’onde.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *