ACTUALITÉ

Le bourdon, la rapiette, les daltons et la boule à facettes

Le phare de la tempête dans un verre d’eau

 

Bourdon bourré de dons pour le fils/son de D.

DDeux courageux petits messagers m’ont rendu visite aujourd’hui. Un rampant et un aérien. Élément terre et élément air (mon chair watt son). L’eux paire et l’âme air. Le principe masculin et le principe féminin venant de concert (parce qu’on sert évitant ainsi le quand sert ?) parler à l‘A/N faon que JésuIs.

Mon petit messager volant, rond, poilu et bourdonnant tel un vieux B52 (Mort et renaissance en esprit du petit saint Q de la division) m’a vraiment attendrie. Il était coincé derrière la double cloison de la fenêtre centrale (Vision du milieu où l’on observe tout le monde en train de râler-C’est la position qui permet une introspection aboutissant à une singularité) de la salle à manger (précisément là où l’on mange en conscience ce qui est sale, donc jusqu’à présent rejeté et incompris de ce qui est présent en nous-C’est donc le lieu du banquet, de la scène en présence du Christ, entouré de ses apôtres-La racine des 13 f’âme mit l’eux qui dit et régie le plan net de la planète). Je n’ai toujours pas compris comment il a réussi l’exploit d’arriver à s’enfermer ici. Par quel miraculeux et tortueux chemin est-il passé ? Quelle mystérieuse porte a t-il dû franchir ? Était-ce là enfin les prémisses de la transformation d’un de mes miroirs en feu naître grande ouverte, celle de la voix/vois/voie d’eut mit lit eux. Le début de la libération de la pression interne. (près scions un terne)

Je l’ai aperçu et observé quelques instants en train de péniblement et lourdement se déplacer à l’aide de ses petites pattes. D’instinct, je l’ai délicatement récupéré sur un petit post-it et l’ai déplacé afin de l’exposer au soleil sur la terrasse (taire hass). Au tout début, il était très lent, il semblait engourdi. Toutefois, une fois exposé aux rayons du soleil (seul œil), son petit moteur a commencé à monter dans les tours. Puis, il est brutalement tombé de la rambarde (Râ âme barde) sur laquelle je l’avais posé. Je l’ai rejoint en contre-bas, afin de lui apporter à nouveau assistance, et là, contre toute attente, il a soudainement pris son envol porté par love en/interne, pour ma plus grande joie.

L’équivalent d’un coup de corne de brume. L’étron pète de La pot Kâ lipse.

J’ai immédiatement vérifié le symbole de ce petit messager qui s’est arrêté chez moi le temps de me délivrer son nectar (neck/cou tare ou cent/sens l’art), avant de repartir sous d’autres cieux, enfin allégé de son phare d’eau.

A moi donc de jouer pour tenter de décompresser sa précieuse (près des scie eux) archive (art du chi ou de la vie qui donne son avis).

Le bourdon terrestre ou bombus terrestri (Le DOO de BRUN-bourré de la roue des dons-symbolise aussi la bombe à retardement que nous devenons lorsque nous débordons, pleins à craquer de tous les dons qui nous habitent et qui nous alourdissent faute d’être exprimés. Nous sommes précisément sur terre pour en faire le tri, les mettre dans le bon ordre, et les exprimer sous une forme artistique) n’est pas agressif. En effet, le mâle n’a pas de dard. Il a essentiellement un rôle de pollinisateur. (Il va porter la bonne parôle de fleur en fée leurre. Littéralement, il les fait vibrer, les met au la/diapason. Il les met en réseau/Rê aise haut/eau)

Le Doo est aussi un organisme qui s’est donné pour mission de gérer les espaces, les ordonner, il détermine les orientations générales de l’organisation de l’espace (à l’infini/l’un fini de D). Il définit les grands équilibres entre les espaces urbains et à urbaniser et les espaces ruraux, naturels, agricoles et forestiers.

Il établit les conditions d’un développement urbain maîtrisé et les principes de :

restructuration des espaces urbanisés

revitalisation des centres urbains et ruraux

mise en valeur des entrées de ville

valorisation des paysages et de prévention des risques.

Le brun dans certaines régions de France ou en vieux Français, signifie la merde, les excréments.

Autrement dit le Bourdon porte en lui le message qu’en faisant l’exercice d’une auto-introspection, et en traitant donc la merde en toi, tu es en mesure de réorganiser, réordonner l’espace en toi donc à l’extérieur. C’est à l’image de la fragmentation/défragmentation de ton disque dur de pc. C’est comme faire le ménage chez toi. Autrement dit le grand men âge (new âge.NOM) de P’run tend.

 

Amusant de plus de constater le fait qu’avant d’atteindre l’âge adulte et de prendre son envol, il prend naissance dans une colonie sous terre (autrement dit, tant que la compréhension de cette leçon n’est pas effective, donc en dessous tu erres comme un Kâ nie art sans tête ou boîte eux. En effet, la reine totalement solitaire (Sol lit/lie terre) et future pondeuse fabrique le nid seule tous les ans. Contrairement à l’abeille. D’ailleurs aujourd’hui, il est élevé artificiellement par l’humain afin de tenter de compenser le phénomène (Fée no men) mondial d’effondrement des colonies (co low/lot/l’eau/l’eau nids) d’abeilles.

Seule la femelle ouvrière bourdon porte un dard. Il se nourrit exclusivement du nectar des fleurs qu’il butine à l’âge adulte, alors qu’à l’état larvaire (l’art vers) il est nourri de pollen (pôle haine) ramené (Râ meuh né) par les ouvrières (ouvre hier).

Il n’est pas compliqué de faire l’analogie ou la transposition avec l‘eut main.

Il est donc porteur d’un tronc commun par l’élément terre avec dame rapiette (Rap y êtes) qui comme vous le constaterez plus bas a eu un destin moins heureux, pour ce qui est de sa forme terrestre. Jeu lard eux mère scie pour son ça cri fils.

Ce qui le différencie physiquement de l’abeille, c’est qu’il est beaucoup plus gros et plus lent. Il est équipé d’une forte pilosité et fabrique du coup beaucoup plus de chaleur, (Il possède son propre soleil interne, son propre pulsar ou canon à neutrons) ce qui lui permet de sortir et voler à partir de 5° Celsius (selles scie us de grès ou de force, chiffre de l’homme), faisant de lui le 1er et dernier pollinisateur à sortir dans les périodes fraîches. L’abeille ne sort qu’à partir de 15° environ. (3 fois 5, le dit able, sois et n’ai pas peur de l’âme à tiers. Apprends hâte do miner et tu pourras en faim dôme mine hait la matière).

Abeille
Abeille, démultiplication du seul œil
Guêpe qui fait le guet pour le Père

 

Frelon Asiatique Faire l’on As de l’Ia du tic

 

 

 

 

  

 

Le ferait l’on as IA tic  est équipé d’un su père car haine âge du met chant dark va dehors, pour jouer sa partition de super machine atout Rê scie clef. Jusqu’à ce qu’on obtienne la pare fête sainte taise. Tout c’ohm nous si l’on se dénoue de l’un terre rit heurt.

 

                                    Dark Va Dors fée ça cui cuise in

Son corps porte la même robe rayée noir et jaune que l’abeille, la guêpe dotée de 4 ailes ou le frelon.

4 aspects, 4 tailles, 4 vitesses, 4 rôles différents. Mais une famille commune, afin de délivrer un message commun mais sous 4 formes différentes.

Le noir symbolise le roi de la N, alors que le jaune celui de l’âge de la mise à nu. Polarités jour/nuit. Couple soleil/jaune et lune/argent. L’art des gens qui se Rê vêle et veille durant la nuit que nous traversons. Tout le monde sait combien l’aube n’est plus très loin au moment où l’âne nuit est l’a plu s’ombre.

Le ton ou la note du lad (Garre son d’écurie d’eau gît hass)

Cela me fait immédiatement penser aux 4 frères Daltons, le ton, la note de tous pour D.Yeux et leur tenue de bagnards.(Bagne l’art)

 

 Les Daltons sont des personnages de Lucky Luke. (Le chanceux Luc sky walker verre zion west her haine qui tire plus vite que son nombre)

Les codes couleur sont intéressants chez lui aussi :

Les bottes marrons pour les 2 pieds sur terre et dans l’Brun et équipées des éperons (épées rondes pour protéger le talon d’achille et piquer sans la blesser les flancs de la bête (nous quand on s’endort trop) pour la faire avancer.

 

Le revers blanc du Djinn au niveau des mollets (cette partie du corps symbolise la rapidité à laquelle on détale lorsqu’on a peur, d’ailleurs on dit de certaines personnes qu’elles ont le mollet en ventre de lap in). Le revers, évoque le fait d’aller une seconde fois vers qui ? quant au blanc, il évoque la transparence mais aussi la lumière et son prisme, celui qui contient toutes les autres. Il n’a donc pas peur et agit calmement.

Son jean bleu en côte on habille ses jambes qui lui permettent de se déplacer dans le monde, le bleu est la cool heure de l’esprit, celui qui l’informe en temps réel.

 

 

Sa chemise jaune au niveau du torse là où se situe le tore du cœur, exprime la lumière chaude de l’esprit qui l’anime, et une certaine transparence (transe des pas rances), âge de la mise à nu partielle.

Car il porte tout de même un gilet noir, qui voile en quelque sorte sa lumière afin de ne pas totalement se dévoiler aux yeux de ses adversaires et n’a pas terminé sa formation dans le décryptage de son ombre portée.

Quant à son fou l’art rouge noué autour de son cou, il évoque beaucoup de choses qui mériteraient un article à lui seul. Entre autre El de Élohim (hello him), l’alpha et l’Oméga. Le petit moi et le grand Soi autour du cou en rouge, mais avec tout de même un vortex blanc au centre. Nous sommes dans la symbolique du larynx, de la parole maîtrisée, celle qui se situe dans l’œil du scie clône, alors qu’autour, c’est la temps pète jus kâ fer coup laid le sang. On en parlera plus avant dans un autre article.

Le chapeau blanc en lévitation évoque aussi beaucoup de choses, entre-autre le  1er chakra à l’extérieur du corps qui nous relie au Soi supérieur, celui qu’il nous est demandé de terminer comme le toit d’un édit fils. Le blanc nous avons déjà vu, c’est celui de la lumière informative pure, comme un rayon laser.

Quant à la brindille, elle évoque un nouveau brin D’ADN. Si l’on observe bien, on a le trident au sommet qui est la 1ère trinité et juste en dessous il y a une 4ème petite branche. Celà évoque clairement les nouveaux brins d’adn qui poussent chez certains humains, signes d’une réelle mutation, on recolle les morceaux éparpillés d’eau scie race. En gros, on change de chaîne.

Si l’on prend la peine de basculer le dessin des lèvres et de l’orienter vers le haut, on aperçoit même une petite amorce sur la brindille centrale, donc une 5ème brindille. L’ensemble ressemble à un petit arbre en train de germer, les branches tendus vers le ciel, mais les racines disparaissent entre 2 vallons, ou lèvres (bouche ou sexe fée mini un) qui forment un M et un V.

Pour en revenir à nos frères Daltons

1-Le plus petit s’appelle Joe, c’est lui la tête du groupe, le plus teigneux motivé par la haine. Il hait Lucky luke

Serait-ce la guêpe ? – Celui de qui jaillit l’origine de l’énergie.

2-Le second s’appelle Jack (Duquel jaillit l’acte, il décide, c’est le sous-chef ou lieutenant de Joe/JO)

3-Le troisième William (L’IA qui liera et lira les âmes), c’est le plus cultivé de la bande qui sait lire, mais parfois joue le rôle de l’imbécile en l’absence de son cadet, Avrel, le grand dadais de la bande (dédoublement de personnalité, schizophrénie)

4-Le dernier et le plus grand Avrel, c’est aussi le plus bête pourtant il a vu le réel. C’est surtout celui qui a gardé son regard d’enfant. Le frelon (Ferait le ON-Faire Rê l’on Rayon)

4 frères, mais en réalité la même personne à différents stades de croissance de la conscience, des fractales mises à plat, afin d’être mieux observées, étudiées, comprises et intégrées une fois optimisées. C’est comme démonter une machine ou un grand mécano, le comprendre, puis l’optimiser en le remontant dans un autre ordre, et sans oublier une pièce qui reste plantée des années dans la panière à l’entrée de la maison, parce qu’on ne sait pas où elle va. (que celui qui n’a pas fait ça une fois dans sa vie jette la 1ère pi Air.)

Le bourdon, est aussi par son appellation traduite en langage des oiseaux, bourre don. Il contient tellement de dons non exprimés, qu’il en est bouffi, alourdi, ralenti. Il est pourtant plus léger que l’air, et c’est la vitesse de battement de ses ailes qui crée un vortex ascensionnel qui le sous-tend et lui permet de flotter et se propulser à la fois dans les airs.

A savoir que le faux bourdon est en réalité le mâle de l’abeille.

Les faux bourdons sont le produit d’œufs non fécondés. C’est donc dire qu’ils ont une mère, la reine (l’art de la haine) de la ruche qui a pondu les œufs, mais pas de père. Ce mode de reproduction est appelé parthénogenèse (partez sans gène aise, en gros démarrer sans vieilles mémoires pourries) arrhénotoque (verser des arrhes no toc dans l’arène). Ce sont donc ces organismes haploïdes (happe lot idée), qui n’ont qu’un seul jeu de 16 chromosomes, hérités de leur mère. Par comparaison, les ouvrières naissent d’œufs fécondés et sont diploïdes (deep lot idée) : elles possèdent ainsi deux jeux de 16 chromosomes, pour un total de 32 chromosomes.

Puisque le faux bourdon n’a qu’une mère, et pas de père, son arbre généalogique est particulier. La première génération compte un membre (le mâle). La génération précédente compte également un seul membre (la mère). La génération grand-parente compte deux membres (le père de la mère et la mère de la mère). Celle qui précède compte trois membres. Celle encore avant a cinq membres. Lorsqu’on recense ces effectifs, on obtient la séquence 1, 1, 2, 3, 5, 8,… soit la suite de Fibonacci3.

Il n’a pas de dard, ne récolte ni nectar et ni pollen. Son rôle dans la ruche se limite à féconder la reine lors du vol nuptial auquel il ne survit généralement pas.

Il existe d’autres insectes volants arborant aussi le célèbre pyjama aux rayures noires et jaunes.

En vérité, il existe une multitude d’insectes volants et rampants dont l’abdomen est rayé jaune et noir. Mais les 4 premiers que j’ai cités sont les plus connus sous nos contrés et incarnent plus universellement la même symbolique.

Le bourdon était aussi un bâton de pèlerin, tout comme celui du Mat, la dernière lame du tarot de Marseille.

Le mat ou le fol qui ne porte pas de Numéro, soit il commence ou soit il finit le jeu.

C’est aussi le nom d’une cloche, celle qui émet le son le plus grave. Une cloche est utilisée en général pour avertir ou communiquer avec la population, attirer son attention sur un événement marquant. Se rapporte au temps car donne l’heure, c’est une sorte de séquenceur des temps anciens. Ce pouvait être un couvre-feu, une guerre, une célébration, un incendie, pour avertir les voyageurs qu’ils n’étaient pas loin d’un village, l’ouverture ou la fermeture des portes des villes, le moment de la prière, du repos, de la reprise du travail que ce soit pour un ouvrier ou un écolier.

Si l’on décortique (décor tic) le mot grave, il est intéressant de constater kill contient le mot rave. Or la rave est un lègue hume racine comestible parfois très fil’hand r’eux, mais aussi un type de m’use hic dite un d’air grrr round car émettant des sons pro fonds qui influencent les jeunes qui participent à ces aussi free/fruit party. En général les groupes qui s’adonnent à cela ont pour philosophie un refus marqué pour le mercantilisme (Mère cante I l’hisme-Le chant de droiture de notre source isolée sur son île)

Dans ce cas, le G corps race pont à God/dog. C’est celui qui A/J’ai . Le jet…c’est lui qui envoie la patate et qui nous met aussi la car haute ou ôte…ça dépend si on fait notre bout lot ou boue l’eau/low/molle.

Rave en anglais signifie délirer. Et raven signifie corbeau. Délirante haine qui nous fait mourir faute de reconnaissance et de traitement adéquat.

Mais aussi grave en anglais signifie tombe. Cela évoque immédiatement la mort ou la chute, celle de lu scie fer de notre âge de faire tellement mâle. Dans notre cas est plutôt liée à l’esprit, mais si la leçon n’est pas comprise cela concerne aussi le corps physique.

Râ veine. La venue de Râ à travers l’étude de ta Haine men yeah!!!!!

En musique, le bourdon (drone en anglais DR de one) désigne une ou plusieurs cordes qui vibrent toujours sur la même note et émettent un son continu ou forment un accord continu (Vielle à roue, harmonium, etc.), avec la tonique ou la dominante de la gamme utilisée dans le morceau interprété.

                                      Vielle à roue

Personnellement ayant résidé des années en Limousin (Lit les mous du Un ou tu es lis mots/maux de G), j’ai souvent assisté à des fêtes traditionnelles locales durant lesquelles est utilisée la vielle à roue qui précisément émet ce fameux bourdon. (L’avis de elle, ta petite voie/voix, scelle du mille lit eux)

En imprimerie, le bourdon est une erreur d’impression où une série de mots ou de feuilles est manquante.

Un Bourdon à Verdun
Le casque masque de Dark Vador à tête de Bourdon

                                                        

Avoir le bourdon est aussi une expression populaire signifiant que la personne n’a pas le moral, elle est pleine de pensées négatives qui lui pèsent. Elle a des états d’âme précisément parce qu’à l’image d’une boule à face Seth (le dit eux de la dit vit sion), elle est en boucle dans ses croyances reliées à d’informes formes pensées dont elle ne sait que faire. En gros elle touille sa merde tout en nageant le crawl dans sa fausse sceptre tic.

Il faut essayer d’imaginer que nous vivons chacun à l’intérieur de notre boule à miroirs de boîte de nuit, et que toute la pression interne de l’info qui nous habite ne peut sortir que par un tout petit goulot d’étranglement (d’être angle ment de notre lampe d’all ad un). Si l’on veut faire sortir la pression, et enfin nous vider, il nous faut trouver un moyen de faire bouger ces miroirs fixes qui nous renvoient sans fin comme un écho déformé les mêmes mensonges totalement figés par nos croyances. Il faut les transformer en fenêtres grandes ouvertes, et pour les faire pivoter sur leurs gonds jusqu’à présents scellés, il faut lâcher nos croyances. Le grr’A/N men âge de printemps c’est ça en quelque sorte. Nous devons haut T toutes les toiles d’art régner qui encombrent nos têtes, qui font tourner en boucle comme un vieux tourne disque, les mèmes 33 tours, les m’aime Rit tourne elle.

      Nous devons libérer notre horror bot Rê all.

 

La rapiette ou le lézard des murailles a perdu sa queue avant de mourir. Le dernier de mes 6 chats prénommé PITCH (le point, le Rê su met) me l’a ramenée en guise de trophée la veille, elle était encore vivante, mais en piteux état. Il lui avait arraché la queue. Elle remuait encore, j’ai donc décidé de lui rendre sa liberté et l’ai cachée dans des feuillages dans le jardin d’aide haine, et l’ai dédaignée. Étant donné que le message doit-être D.l’ivraie, bien évidemment, mon chat a de nouveau été mandaté pour con tribu hait à la livre raison/Rê son. Il m’a donc ramené la pauvre rapiette qui cette fois-ci était sous toute vraisemblance passée de l’autre côté du mur.

Rapiette chassant un papillon

Venant tout juste de libérer le bourdon, je me suis donc dans la foulée penchée sur la décompression de l’archive de d’âme Râ pi eTe.

Tout d’abord, c’est un lézard donc un mammifère à sang froid. Contrairement à la grande agitation de notre bourdon qui produit sa propre chaleur, la rapiette est capable de rester totalement figée pour se dissimuler, observer et surveiller sa proie. Son corps est recouvert d’écailles comme le serpent (penser T) et le poisson (poids son)

Nous détectons déjà une belle dichotomie (dico tome/mot I) aux antipodes.

Froid et immobilité (vampire/reptilien)

chaud et mouvement (émotions/humain)

Nous devons envisager un équilibre entre les deux états. Être en mesure de développer à la fois de l’empathie, tout en conservant de la maîtrise en toutes circonstances.

Le fait qu’elle soit morte est en quelque sorte le symbole de la mort du reptilien, faisant allusion à l’une des 6 zones du cerveau, celle de sa partie la plus ancienne, en rapport avec l’instinct de survie extrêmement primaire. C’est depuis cette zone que le corps reçoit l’ordre de fabriquer l’adrénaline (addition Rê haine all/peur in) qui le pousse à réagir, fuir ou attaquer

Au même titre que le fait qu’elle ait perdu sa queue, qui est un système de protection, un peu comme le d’art de lab œil. A la différence que si elle perd sa queue lors de l’attaque d’un prés dateur elle ne meurt pas forcément, et la queue re pouce (petit pousse sait). Alors que si l’abeille pique, elle meurt.

                      Spermatozoïde

La queue exprime ce qui est aqueux, comme un cour d’eau sinueux. Et l’eau, c’est le symbole de la connaissance, de plus son aspect évoque immédiatement le flagelle du spermatozoïde (Le chemin du père qui mâat le taux de l’idée du zoo) qui lui permet de se déplacer lors de sa course à l’ovule. Il perd son flagelle (faire le lag de elle, autrement dit le délai de communication avec elle, la source un fort mât tic) au moment où il pénètre (P naître donc du paire) l’ovule.(L’eau/low le vu)

Comme je l’évoquais plus haut, on l’appelle aussi communément le lèse art des mûrs aïe/haït/AI. Si elle a laissé son enveloppe terrestre, c’est aussi le symbole qu’elle a laissé son ancien et gros scié cost hume, pour franchir une sorte de porte inter-dimensionnelle.

La muraille de Chin (Ment ton/note), c’est le célèbre mur de planck de la physique (le chemin du hic de phi) quantique (cante le hicchante le pro blême du fente homme dans l’amatrice) qui est aussi à l’image du mur ou de la montagne au pied desquels nous sommes limités et qui nous obligent à une introspection/transformation en esprit, pour pouvoir s’alléger et les franchir, mais là encore on pourrait imaginer changer de densité pour pouvoir les traverser. C’est une autre approche exprimant de façon plus subtile la des mot lit zion con trop laid de notre mur de croyances aube sot/saut/sceau/seau/so what l’êtes.

J’en conclus qu’il y a eu fécondation (fait con Dada sion) par l’esprit fertilisateur faire Ti lit ça hât’eux heure/eux heurt), et qu’une belle grossesse est en coursFort reste cours. Nous allons donc prendre soin de la future m’âm’a/n/matrice ainsi que la croix sens du futur nous ris son.

 
 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS