DREAM/MADRE

L’autopsie du coq vivant

L’autopsie du coq vivant/Haut taux psy/Ô taupe scie

Nuit du 29 au 30 novembre 2018

Un beau coq couché sur le flan gauche, je vérifie soucieuse, oui, il a toujours son foie, bien vert, brillant et qui bat comme un cœur, la vie est bien là, il y a du mouvement, de la couleur. En vérité, son corps est ouvert sur le flan droit. Une ouverture, bien droite, bien franche, comme si l’on avait ôté une porte, afin d’avoir accès au champ opératoire. Voir ce qu’il y a à l’intérieur. Il est pourtant bien vivant, n’a pas l’air de souffrir. Sa patte droite détachée repose sur le parquet du grenier.

Inter prêtre à zion

Anagramme du coq=cop (le flic) ou encore cob=cheval trapu, entre le poney, le cheval de selle et le cheval de trait, donc un peu couteau Suisse, aussi bien cheval d’attelage et qui peut être monté.

Le coq messager des divinités guerrières, considéré comme l’attribut d’Hermès qui est donneur de chances, inventeur des poids et mesures, gardien des routes et carrefours, Dieu des voyageurs, commerçants, des voleurs, orateurs et des prostitués  (ça fait une belle famille tout de même…j’aime bien le commerçant (Comme herse sang) près du voleur (Love heure)…dont acte)

Hermès est un Dieu lunaire à influence phallique, il est considéré par certains comme le père du Dieu rustique Pan à la sexualité débridée, présenté comme le dieu de la foule, et notamment de la foule hystérique, en raison de la capacité qui lui était attribuée de faire perdre son humanité à l’individu pris de « panique », et de déchirer, démembrer, éparpiller son idole. C’est l’origine du mot « panique », manifestation humaine de la colère de Pan.. On sent son influence sur les foules en ce moment.

En tant que messager des Dieux, Hermès est conducteur de certaines âmes vers Hadès considéré comme le souverain des enfers sous terre, lui même fils de Cronos qui est le plus jeune fils de Gaïa et d’Ouranos. Tous les enfants d’Ouranos restaient emprisonnés par lui dans les entrailles de la Terre maternelle. Pour sa délivrance et la leur, Gaïa donna à Cronos, son plus jeune fils, une faucille en silex : la nuit venue, quand le Ciel descendit couvrir la Terre, Cronos s’en prit donc à son père qu’il émascula, prenant du même coup le pouvoir. Il fait partie de la 1ère génération des Dieux, à l’apparence normale, les 12 titans. (Ti t’âne (véhicule du Christ).

Quant au métal, le titane, il est léger, résistant à la corrosion, et l’érosion. Il est aussi biocompatible (Prothèses), porte le N° atomique 22 (Nombre qui représente le verbe et la parole de Dieu, le Christ par qui Dieu fit surgir la création).

Le coq est couché sur le flan gauche, celui la créativité (hémisphère droit), son flan droit est ouvert et exposé, c’est celui de la force. Il laisse voir le foie, symbole de la foi, mais aussi de la colère, ainsi que d’autres organes. Toutefois, le foie se distingue des autres, il palpite et brille, teinté d’un beau vert brillant, celui de l’amour et de la vérité et du courage (Cour de la rage). Il est sain, et il s’expose, prête le flan, devient transparent (comme le verre) aux dangers et critiques des regards extérieurs.

On ouvre la boîte de pandore (Paon dehors ou Pan Dort). Le paon qui est de l’ordre des gallinacés comme le coq, il symbolise l’immortalité, la justice et l’orgueil. Il est associé à Héra la déesse du mariage et gardienne de la fécondité (Fille de Cronos) et du géant au 100 yeux, Argos (Art gosse « Celui qui voit tout, est lucide et vigilant »).

Le coq est le symbole de la France solaire, il annonce l’aube par son matutinal co co ri co, et est souvent représenté perché au sommet d’un tas de fumier, donc les 2 pattes dans la merde, mais aussi traditionnellement sur les clochers d’église.

N’oublions-pas que c’est le Roi des basses cours. Il est viril et âpre au combat.

Il symbolise la fertilité, c’est un bon donneur d’alerte, il sent le danger, gratte le sol pour trouver ce qui y est caché, le ver de terre (celui qui retourne et aère la terre).

Au petit matin il annonce l’heure de l’activité et de la vigilance.

Pour les mystiques du moyen âge, l’image du Pasteur qui veille sur les fidèles ou du Prédicateur qui leur enseigne leurs devoirs.

Chante en temps convenable pour éveiller les hommes.

Le coq utilise différents chants, forts durant la nuit, et plus doux le matin. Tout comme un prédit cat heure sait faire appel à une voix grave et sévère lorsque ses brebis s’égarent plongées dans la nuit du pêché, et plus douce et tempérée au matin lorsque le danger est moins grand et que les ouailles (why) sont éclairées par lumière de la vérité Éternelle/Éther né hell/elle.

Il est un emblème du Christ, son chant annonce la présence de l’ange, l’enjeu/l’en je.

Il marque une phase de l’évolution intérieure : l’intégration des forces chtoniennes (Divinités infernales ou telluriques/tell your hic) au niveau d’une vie personnelle, où l’esprit et la matière tendent à s’équilibrer dans une unité harmonieuse.

Le coq, avant de chanter, secoue ses ailes ; avant d’éveiller la nature, il s’éveille en quelque sorte lui-même. – C’est ainsi que les Saints agissent : ils se sont réformés avant de songer à réformer les autres ; et ils ne ressemblent pas aux clercs qui ne conforment pas leurs actes à leurs doctrines.

Fulcanelli dit de lui :   “Nous dirons seulement que le vocable grec kérykeion, caducée, rappelle, par son étymologie, le coq, kéryx consacré à Mercure, comme annonciateur de la lumière.”

Oiseau sacré pour certains, Pline l’ancien allait jusqu’à l’élever au rang de Maître du Monde. La racine celtique Kog signifie rouge. La 1ère couleur au sortir de la nuit, (en vérité voir le phénomène du rayon vert visible dans certaines conditions au lever ou au coucher du soleil)

Amusant n’est-ce pas que cet animal soit le symbole de la France « où l’on est franc et même que l’on sait). Au même titre que la langue française est celle de la cabale (Kâ (enfant soleil)/ça bat all/tous=nous sommes tous battus à plate couture par notre propre merde. En gros, nos couches sont vraiment pleines de Kâkâ ou çaça, ça déborde et ça pu les égouts, c’est pour ça que nous avons du dégoût pour tout ce qu’il se passe).

Les empreintes des pattes du coq laissent apparaître 3 doigts, donc 3 directions, dont une centrale plus longue, donnant de la perspective, un point d’observation qui sort du cadre, un effet tunnel (tune hell=on s’est syntonisés sur notre Râ dit haut enfer, d’idiots enfermés dans leurs idéaux aube sot l’êtes).

Cela m’évoque le geste qui consiste à faire un doigt, comme la polémique autour  d’Emmanuel Macron, immortalisé entre 2 jeunes noirs sur l’île de St Martin, dont celui situé à sa droite pointe le majeur droit dans la direction du chef de l’état à l’aspect plutôt juvénile, alors que le second  placé à sa gauche fait un cornuto couché, de sa main gauche. L’unité à droite et la dualité à gauche ou encore un W (comme 2 points d’observation). Et comme sur un clavier de piano, une touche majeure centrale blanche, entourée de 2 demi tons mineurs noires. IW on pourrait traduire I see, je vois ou I scie, je divise. (WI est communément utilisé comme abréviation désignant le 1er conflit mondial 14/18)

Nous observons là une trinité tout comme celle du tripalium, racine du mot travail (Voir article ici).

Hermès à qui on l’associe est aussi parfois représenté avec 3 têtes ou 3 phallus.

La configuration de ses pattes exprime à la fois les symboles de centre et de doute, devant les trois routes offertes, et de spirale, c’est à dire de révolution autour d’un point ou d’un axe. En effet, le coq, indiquant par son chant le rythme de la révolution diurne du soleil, avec l’alternance des jours et des nuits, devient en quelque sorte l’équivalent du soleil autour de la terre ; en conséquence, toute représentation de la patte de ce volatile est le signe de l’univers dans son mouvement de rotation.

On peut donc logiquement en conclure que les empreintes laissées au sol par le coq représentent un 666, chiffre de la bête, celui qui est bête car encore semi animal et qui s’anime donc mal. On peut observer ce mouvement dans toute la création, du macro au microcosme. C’est encore là la loi du Tao qui utilise pour évoluer ou créer une illusion de mouvement, celui de la spirale. A chaque rotation, un nouveau cycle, un nouveau point de vue, un nouvel étage de franchi, l’alternance jour/nuit qui marque le temps et donc l’évolution dans un changement de point de vue, passage de l’enfer au paradis, l’âge d’or (là je dors)

Que la Grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec Vous Tous = 666

Apocalypse : Chapitre XIII.18

« Ici est la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule le nombre de la bête ;
car c’est un nombre d’homme et son nombre est six cent soixante-six. »

De plus, le 4ème doigt décalé comme notre pouce (pousse) lui permet une forme de préhension comme nous, et symbolise la vision décalée liée à la symbolique du pouce par rapport aux autres doigts, ce qui permet une vision décalée du monde pour mieux l’observer et le comprendre.

Le grenier, c’est l’endroit le plus élevé de la maison et peut s’apparenter à la tête. Le fait que le coq soit sur le parquet en bois d’un grenier, fait penser à la tête de bois, pleine de vieux schémas qu’il est temps de vider, laisser aller, partir, pour un renouveau des pensées ou serpent qui sert Pan, Peter Pan qui va bientôt prendre sa retraite car il est temps de grandir. Il est temps de laisser rentrer la lu mi air (Lire mon Esprit)

Le fait que sa patte droite soit détachée du corps et repose inerte sur le plancher du grenier, symbolise qu’elle n’est plus utilisée, ou mise au repos. Le côté droit géré par l’hémisphère gauche (ennemi en train de se faire) sera désormais mis au repos, pas totalement, la patte n’est pas loin.

C’est donc la patte gauche animée par le cerveau droit qui va désormais prendre le relais, mue par une nouvelle vision (vie de sion).

Mythes et contes

Le dieu grec Hermès se déplaçait dans un char tiré par des coqs. Symbole de sexualité, le coq était sacré pour la déesse celte Brigit. ((Le gîte de la Bri (tireurs d’élite) Vient du celte “brigh” Signifie : “force” Se fête le 23 juillet. celtique : de brig, élevé.)

Dialogues du Film BRIGHT (j’ai acheté la BRI)

« Seul un Bright peut contrôler le pouvoir d’une baguette » (La grande prophétie : 7:15)

« Le seigneur des ténèbres sera bientôt là. Il y a 2000 ans de ça (gros tas de merde) c’est la magie (mage du I) qui a fait obstacle, et la magie l’arrêtera encore ». Perso, Je dirais plutôt l’I mage ou en reconstituant le grand puzzle.

« Pour savoir si vous êtes Bright, il faut que vous touchiez une baguette à main nue, et que vous n’explosiez-pas. Est-ce que vous seriez prêt à mourir POUR APPRENDRE QUI VOUS ÊTES ? »

« Les orcs ont choisi le mauvais camp il y a 2000 ans,et depuis, ils payent cette erreur. » 

« Tu sais, quand un orc me voit, il voit un humain, un faible qui voudrait être humain-et quand les humains me voient, ils voient l’animal-Ils me détestent »

Le foie

Le fait que le coq soit conscient et libre de ses mouvements, prête le flan et même l’expose, symbolise une confiance retrouvée ou naissante, un besoin de transparence, une facilitation de l’écoulement, en l’occurrence de ce qui est cumulé depuis très très longtemps dans le foie qui devait être malade car congestionné d’une info qui devait se libérer. Cet organe joue un rôle majeur dans la fonction du corps et sa symbolique avec le mythe de Prométhée (prévoyant=voit à l’avance), un des titans, qui ayant choisi de transmettre la connaissance du feu sacré à la race humaine, se voit condamné par Zeus dont il a paradoxalement par sa ruse et son imprudence, provoqué la colère, à être enchaîné sur le Mont Caucase où le jour, l’aigle (Il a une vue perçante et vole haut) du Caucase vient lui dévorer le foie qui se régénère la nuit.

Le foie en énergétique, c’est le général de l’armée (le gène et râle de l’art du mais), car c’est lui qui décide de la stratégie, de l’organisation générale du corps. Il assure une bonne circulation sans obstacles dans le corps, dans tous les viscères et toutes les directions, il laisse couler et libère, et permet ainsi de nourrir toutes les parties du corps par la circulation de l’énergie, le QI (Le principe masculin organisateur qui pénètre l’ovule afin de développer la droiture vers le but).

L’énergie du foie est par excellente une énergie montante (celle du printemps) que l’on observe bien lors de la poussée de la colère (couleur verte, le végétal), il joue donc un grand rôle dans les émotions. L’énergie est aussi expansive et va vers l’extérieur, elle nous pousse donc à aller vers les autres pour créer des liens. Elle affecte l’affirmation de l’individualité de la personne, ainsi que son point de vue face au monde. D’une manière plus large, elle comprend également la capacité créatrice. Les personnes créatrices ont généralement un foie particulièrement actif – et parfois les déséquilibres qui vont avec…

L’expansivité de l’énergie du foie supporte mal la contrainte. Ainsi, si cette expansivité est contrariée, l’énergie du foie va être affectée et la fonction de bonne circulation du Qi va en être altérée, générant de puissants déséquilibres. C’est notamment le cas dans la vie sociale qu’elle soit familiale ou professionnelle lorsque l’individualité de la personne est niée par des situations d’irrespect, dévalorisantes ou humiliantes, ou encore par des processus de double-contrainte.

Faute de pouvoir s’exprimer vers l’extérieur, l’énergie se retourne contre la personne elle-même et se stocke dans le foie et se transforme alors en colère rentrée, en culpabilité, en ressentiment ou encore en frustration. A un niveau élevé, elle peut également mener à des phases dépressives. Le plus souvent, cette compression de l’énergie du foie s’exprime par des irritations soudaines, des poussées de colère, des tensions musculaires, des maux de tête, des insomnies (notamment vers 3 ou 4 heures).

Shakespeare, Hamlet, Acte I, scène 1 :

BERNARDO – Il allait parler quand le coq a chanté.

HORATIO – Et alors, il a bondi comme un être coupable à une effrayante sommation. J’ai ouï dire que le coq, qui est le clairon du matin, avec son cri puissant et aigu, éveille le dieu du jour ; et qu’à ce signal, qu’ils soient dans la mer ou dans le feu, dans la terre ou dans l’air, les esprits égarés et errants regagnent en hâte leurs retraites ; et la preuve nous en est donnée par ce que nous venons de voir.

MARCELLUS – Il s’est évanoui au chant du coq. On dit qu’aux approches de la saison où l’on célèbre la naissance du Sauveur, l’oiseau de l’aube chante toute la nuit ; et alors, dit-on, aucun esprit n’ose s’aventurer dehors. Les nuits sont saines ; alors, pas d’étoile qui frappe, pas de fée qui jette des sorts, pas de sorcière qui ait le pouvoir de charmer ; tant cette époque est bénie et pleine de grâce !

HORATIO – C’est aussi ce que j’ai ouï dire, et j’en crois quelque chose.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS