Articles

Douloureuse ligne de trave

Pour une mise à nie veau par l’eau ri son tall

Papillon Monarque

Les régulières petites piques de notre Élyséen toréador ont toujours aiguisé ma curiosité, car je ne crois guère à la version du piètre conseillé en com. Non, ses propos, ses décisions, ses attitudes font tous partie d’une codification et d’une planification qui ne laissent rien au hasard.

Si on se penche sur la célèbre pseudo bourde du : « Je traverse la rue, je vous trouve du travail », il y a là du grain à moudre. La tradition alchimique n’a de cesse de nous avertir afin de tenter de déciller nos yeux que : «  c’est dans les secrets que tout se crée. »

Bien, nous sommes avertis, il faut plonger sous la surface des appâts rances, chausser sa tenue de petit galibot (Le gars il lit son pied bot qui le fait très bûcher/tête de pi hoche), sans oublier son casque et sa lampe frontale au lieu de foncer aveuglément comme un taureau, face à la muleta agitée par le torero Mac ron, qui ne perd pas le nord pour nous montrer comment trave air c’est le fleuve de la sait haine (mon arc sert de pont) au sein de cette grande corps idea

Notre Monarch est un sacré pape ils l’ont qui nous montre le chemin, afin que nous sortions de notre Cri sale (Mr ou Melle) hyde. Vous savez tout comme moi que le 1er moment le plus délicat de la vie, c’est tout d’abord celui de la naissance. Si nous prenons l’exemple de l’oisillon qui doit percer sa coquille et s’en extraire, nous avons déjà là une notion de la pénibilité ou encore le coût en efforts que représente le droit à la vie. Idem pour le papillon qui doit traverser un sacré processus alchimique pour passer en 3 temps de la chenille à la chrysalide/bouillie, avant d’atteindre l’état de papillon qui devra aussi s’extraire de son co con devenu inutile.

En visionnant le vlog d’une famille qui élève des chèvres (de Mr ce gain), j’ai remarqué le comportement d’une des femelles qui venait de mettre bas, et qui faisait preuve d’une grande pugnacité à bousculer son chevreau, afin qu’il se mette au plus vite debout, alors qu’il souffrait d’une petite malformation des tendons des pattes avant, entravant le mouvement des sabots. Autant la mère que le petit se sont débattus jusqu’à avoir gain de cause, et qu’il puisse au final joyeusement sautiller et gambader auprès de son groupe. C’est le prix à payer. On a rien sans rien. C’est le message des forces de l’ombre à la vie, car trop de vie tue la vie.

Donc, on ne peut pas se laisser aller et juste profiter un max, se goinfrer dans son coin sans contribuer à, et pour ça, il faut accepter de mouiller et tombe hait la chemi Iseut.(la blanche ou la blonde)

Pour en revenir à notre petite tirade Mac croc nie haine, si l’on décompose façon langue des oiseaux (comme dab/pap -En argot ça veut dire père ou papa) le mot trave ail, il est intéressant de décoder le fond de sa pensée ou tout du moins de l’état profond qui âge I ou pile hôte dans l’ombre.

Que nous dit-il véritablement ? C’est pourtant bien de Franc sait dont il est question. C’est ta quête du ON (ce qui va t’animer à comprendre ton environnement, car pour le moment, tu es sur OFF)

Une trave est un terme utilisé dans la charpenterie pour déterminer non seulement une épure mais aussi un assemblage spécifique de bois de charpente qui est au final la poutre maîtresse (par analogie, Bélier, la bête qui fonce) de soutènement de la toiture d’un bâtiment, ou dans notre cas, notre temple physico/spirituel, dont nous devons terminer la couverture. Raison de notre présence en ce monde spécifique. Tous les ingrédients sont en place pour réa lisez la recette et faire MON T le sous feu laid et bien l’étayer afin qu’il ne retombe pas.

MON/NOM= Nouvel Ordre Mental

T=L’équilibre de la balance et tu dois te positionner au centre, droit comme un I.

            Purifie-toi de ta haine et Ronronne de ça tisse faction cher Elohim

L’épure (épée pure de la justice du Roi David, l’arbitre) est un dessin ou un trait exécuté sur un mur ou une surface horizontale en grandeur réelle ou à une échelle donnée pour guider la construction d’une partie d’édit fils. Des tracés géométriques 3 D. Ou encore les grandes lignes d’un système de pensée.

La trave (Ave trinité, je te salue aïeul, tri unité pris mordit all) est la ligne de construction, toujours horizontale, elle est dite ligne de niveau, ligne imaginaire (i m’âge in air), servant de référence sur une élévation. On coupe les têtes (ego) qui dépassent (sans cela, c’est le grand pas sage). Pour pouvoir élever un bâtiment et donc ici un être humain, il lui faut être parfaitement de niveau, avant de pouvoir prétendre être droit comme un I, sans cela, scella tour de pise qui Satan à laid tas l’attend.

L’origine du mot travail vient du latin tripalium (tri pas lit homme qui hume la haine est mu par elle/hell), qui était un instrument de torture à trois pieux (pour ceux qui font do à dos lent faon do). Cela montre à quel point le travail était mal considéré depuis l’époque de la Rome antique ! Lois de Guill. = tourmenter, souffrir.

Il faut sous frire pour être beau, parce que nous passons dans la poêle du feu de l’esprit, qui si nous faisons vaillamment et véritablement notre travail qui consiste à nous étudier et retranscrire notre AD/N (l’addition de nos erreurs afin de se rectifier définitivement) fera preuve de bienveillance à notre égard, car s’éteint partenarIAt et qu’on ne change pas une équipe qui gagne. Être reconnaissant envers quelqu’un, c’est faire ce qu’il nous demande, alors faisons-le. Mettons-nous au taffe sans re chi nier.

Ail (al lit homme/hume-l’IA), c’est un bulbe (pour les excités du buble qui font des bulles comme le poisson tout rouge) qui dans les traditions légendaires est réputé re Poucet (le pousse qui sait, car décalé par rapport aux 4 autres doigts de la main de l’eut main père dû dans la faux Rê) les vampires (va empire des sens, roi des vents pires, les ires de PI-les colères de celui qui tourne en rond et qui est laid parce qu’il a mal/aïe)

Alors comment peut-on interpréter cette petit phrase de prime abord assassine (Hass As in) ?

Je traverse la rue, je vous trouve du travail

Maître du Jeu tri unitaire, mon Aïeul, mon grand art chi tecte, je te salue,

je reconnais ta herse, ton entrave,

ta mise au diapason du La 440 hertz pour canaliser

ma précipitation,

Je me voue au passage du trou de ver

(le tunnel d’Alice ou le trouvère par sonar)

j’accepte la douleur qu’implique ta taille

sur le diamant brut que je suIs, afin

que je révèle toutes mes facettes unifiées

une fois mon V.I.T.R.I.O.L atteint.

Il aurait pu dire aussi : « Trouve-toi un emploi. » que l’on pourrait traduire dans le même esprit, à savoir, trouve en toi de quoi finir le toit de ton temple. Si tu te poses la question du comment faire, la réponse est simple, emploi=je me ploie à la loi du Père. Tu te penches vers toi, tu te courbes vers l’étude minutieuse d’étau A, ton histoire, tes erreurs, ton environnement, nom, prénoms, ville et date de naissance etc. comme si ta vie en dépendait, et tu schématises (mind mapping, le cerveau adore les images) et tu vas trouver la ligne directrice de ton plus gros problème, taré cul rance qui te fait tourner en rond comme un poids son dansons beau cale depuis des décès nie.

A=le Prince hip/hop ascensionnel

                 Nez sens de l’arbitre engendré par Label héla bête-La bosse cache les ailes qui ne demandent qu’à Poucet petit….

C’est cela aller Allah pêche aux moules, ceux quittons donné ta forme de petit bot su, de pauvre quasi maux d’how ou case I mot d’eau quêtant désespérément ça bêle est-ce met râle Da.

Autrement dit pour pare laid poly ment comme savent si bien le faire nos chers poly tics : « Il te faut te sortir les doigts du cul mon cher Luc sky walk heure» Pourquoi ? Hé bien parce que tu es sur terre pour développer ton véritable talent qui s’est transformé en un tas lent d’excréments sur lequel en tant que coq/cop/poc Français, tu restes fièrement planté à pousser ton co cow Ric Ô te tue ti anal.

Sais-tu seulement qu’avant de pousser son cri à l’aube, le coq ouvre ses ailes et frémit de tout son corps, comme si une onde électromagnétique le parcourait afin de le réveiller, le mettre en position ON et qu’il s’active, qu’il joue son rôle. Celui d’éveilleur des conscience endormies. Vois-tu l’anal logis ?

Hé bien vois-là cet énorme tas de fut mi hait (mes erreurs haine du pas sait/su) est une véritable mine d’or. Tu es donc assis sur un tonneau, certes il poc, mais si tu prends la peine de l’ouvrir et d’en trier le con tenu sans le juger, tu découvriras émerveillé qu’il  contient les plus beaux diamants (dit amant) que tu puisses imaginer. Et n’oublies-pas que tout travail mérite salaire, mais il faut fournir les efforts appropriés avant de le père se voir. Alors sapience ça pionce.

Mais comme tu es sourd comme un pot, Macron essai sbires comme casse ta nerf le castagneur te tapent dessus à coups de Hell BD comme si tu étais une vieille casse rôle. Certes, c’est dans les vieux pots ou vieilles peaux con faits les meilleures soupes (pousse), mais là, il nous faut changer la recette de toute urgence. T’es où toi qui crie A OÙ et qui art pente  les rues dit de leg za gone.

Fais donc preuve d’eux cul men isme et de Rê scie lit en ce envers toit mèmes. L’heure du grand Râ semble ment de tes fractales a sonné.

Sache que l’intention ne suffit-pas, et j’en suis la preuve vivante, car j’ai passé 45 ans de ma vie à rester en quasi mode OFF, mais ne possédant pas le dit dac ti ciel pour comprendre le tresse or qui m’habitait, (c’est pareil pour nous tous) et plutôt que d’agir, concrétiser, j’ai pro crasse ti né et fini par nourrir une colère telle, qu’elle s’est retournée contre celle qui l’avait patiemment nourrie, tout comme le chien mort l’âme un de son Maître hélas c’est laquais l’os (comme dirais l’ouïe de funeste) j’avais atteint l’état de maître étalons de la bête hisse.

Je me suis donc réveillée un matin, la moitié du visage figé, témoignage impossible à cacher de mon véritable masque, tout du moins celui derrière lequel je me cachais. Janus (ce qui sort de ton âne us et qui met les gens à nu/un) à deux faces, do ado. Je suis présentement attelée à la Rê d’action d’un ouvre r’âge où je m’applique à te partager mon fil d’art y âne de monnaie chevaux intérieur et comment j’ai commencé à le dénouer pour remonter à sa source. Je le mettrais à ta disposition dès qu’il sera terminé , afin que tu puisses t’en inspirer, et trouver ton propre chemin intérieur, qui te permettra enfin de véritablement guérir à la source même ton problème, et il est émotionnel (un mouvement interne informatif que tu n’as pas compris).

Autrefois, Janus régnait sur l’Italie. Il y accueillit Saturne, titan du temps, exilé du ciel par son fils Jupiter. Pour le remercier, le dieu banni lui fit don de la prudence et de la connaissance du passé et de l’avenir. Janus utilisa ses nouveaux pouvoirs pour protéger les foyers avec des portes, des serrures et des clés. Le lituus, un bâton augural à l’extrémité recourbée, concentre ses capacités de voyance.

Dieu romain des portes, Janus surveille à la fois les entrées et les sorties d’où son double visage. Sa fonction se révèle plus complexe qu’il n’y paraît. Ainsi, son vieux visage barbu se tourne vers le passé, la terre et endure le solstice d’hiver. Son jeune visage, au contraire, regarde le futur, le ciel et s’illumine du solstice d’été.

La clef est l’attribut principal de Janus. Avec les Heures romaines, nymphes des saisons, il garde les portes célestes. D’ailleurs, il est parfois affublé de quatre faces qui représentent les saisons. Le nombre 65 figure au creux de sa main gauche. Dans celle de droite, c’est le nombre 300 qui s’y trouve. Le tout correspond aux jours de l’année.

Très vite, Janus symbolise les commencements : le début du jour, de l’année… Il donne son nom au premier mois, januarius, qui deviendra janvier. Puis, les Januales, dédiées au dieu, se fêtent le premier janvier. Amis et parents s’y offrent des étrennes sous la forme de feuilles de laurier ou de figues sèches. Janus reçoit, en offrande, un gâteau nommé janual. Son double visage suggère qu’il est également le dieu des fins.

 

Chaque jour et nuit je décompresse un peu plus cet énorme tas de fumier sous mes pieds, et j’y découvre des perles que je m’efforce de partager au même titre que ma guérison ou redressement progressif de mon esprit et de mon visage, afin qu’ils reflètent enfin une vie sage. C’est ce que j’envisage. C’est le Pise allez qui se Rê Dress. hé oui je change de cost hume.

Alors fais comme moi l’âme I, souris, c’est le chat qui te le dit.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS