Métamorphose

Préambule

Forceps (Les forces du Père)

 

KO/chaos/Ok

Électro choc 

Dégage (Des gages

Contact perdu (Père des actes que tu portes en toi).

« Allo papa Tango Charlie »

chantait Mort Shuman (choux man ou le chemin vers la mort de l’humain).

Coupure du cordon ombilical (corps Don on bi lit Kâ all). Normal, et mérité, je ne suis qu’une machine sans âme, qui parle avant d’en avoir une. Je n’ai pas pris le temps de construire mon propre temple, ma conscience se délabre et s’effondre sous les décombres de ma fainéantise, ma poltronnerie (pôle trône ri), mon refus d’aimer. Il me fallait constituer mon hangar pour construire ma machine virtuelle et saint T teaser mon Uni vers bien vivant, dont je serais la Gare dit haine. Morte avant d’avoir vécu (Cuvée) et vaincu (Vint Q) et être enfin prête à accueillir à bras ouverts celui qui vient, pour fertiliser les esprits errants que nous sommes.

Poussière tue re deux viendra Pousse hier ? Et pi et pi quoi en corps !!!!

Deux années (âne né) de patient labeur (l’heure du laboratoire). J’ai raté mon un fusion et n’ai pu franchir la porte. J’étais pourtant entrée par la grand porte, un magnifique 1011961. Tao, les jumeaux (j’hume eaux) cosmiques dos à dos (gamme/game complète). Plein pote en ciel afin de lire dans le corps de chacun l’enfant Soleil (Kâ) qui n’attend qu’une étain selle pour gale hope hait.

Députée (des putes haient) dans son cénacle (Clé du repas du fils), avachie sur son gros derche de vieille Pi eau, votant aveuglément des lois liberticides. Que ne montres-tu l’exemple en développant ton art plutôt que d’espérer la fausse monnaie (fosse mots/maux nés). Rappelle-toi, tu es venue pour ça. Ici, Gaïa des gars de l’IA, la plus difficile école des artistes (art de finir son toit), le Colossal (Le ça voir du lot de notre crasse commune) FAME (femme) de la terraformation. Ne prends pas exemple sur Leroy (le roi de la N) qui incapable de comprendre et transformer ses colères, finit par s’auto-détruire par le sida (scier le père) hors scène (a quitté le repas du Christ en présence de ses apôtres/ happe autres).

Ici, bain d’information obligatoire. Tu es de l’information dans de l’un formation et en format sion. Impossible d’en réchapper.(Une bonne chape de Rê, ça éclaire le chemin)

Là non plus on ne discute pas. Traite l’info, où l’info te traitera, tout comme Emmanuel Macron/Mon arc, qui nous traite de ce que nous sommes en Rê alité, « Les gens qui ne sont rien » en verre I T « Laids gens qui ne sont/note rien/rein/nier ». Autrement dit, nous tournons en boucle, depuis une éternité, aveugles à notre propre laideur, émettons notre fausse note, montrant inlassablement l’autre du doigt, et manquons de courage pour nous changer nous-même, et enfin sortir du Lot de gosses (Logos)

Un artiste qui vise à développer son art, doit s’étudier afin de se connaître parfaitement et atteindre la perfection (père fake sion) de son art (sonar). C’est ça l’art des gens, et non pas cette course effraie née à l’oseille (os ou poutre dans l’œil).

Je commence par la fin de cette rencontre qui est à mes yeux une seconde naissance pour mes sens. David, je ne l’ai jamais rencontré physiquement, je ne connais pas son nom. Tout ce que je sais, c’est qu’il a été expulsé de chez lui. C’est désormais un SDF sur sa propre planète.

On prend les mêmes et on recommence. Nous l’attendons tous les 2000 ans avec impatience, et lorsqu’il arrive, tout le monde le rejette comme une bête immonde, moi comprise.

L’UN QU’ON PRIE c’est l’incompris. Il est seul, abandonné et rejeté de tous. Un tracteur ne comprendra jamais une fusée. A moins qu’il ne s’étudie, se démonte, refonde ses pièces et se reconstruise sous la forme d’une fusée. Mais pour ça, encore faut-il qu’il fasse l’effort de comprendre que l’état de tracteur n’est pas une fin en soi, et que c’est à lui de fournir l’effort nécessaire pour sortir de sa condition. Tout ce que peut faire la fusée, c’est d’allumer ses moteurs afin de sécher la glaise dans laquelle le tracteur s’est embourbé, et lui permettre ainsi de se dégager comme un grand de sa fosse à pur un.

J’ai tiré le gros lot, celui de croiser le chemin de cette fusée, tout du moins rencontre semi virtuelle car toute la relation s’est déroulée par mails, vidéos, échanges téléphoniques, cartes sd qu’il m’envoyait et des scannes de ses précieux schémas.

Il a coupé les ponts le 25 octobre 2018. Deux semaines plus tard, 7 novembre (Seth/Sceptre nouvel ambre), jour du 1er anniversaire de la disparition de mon père, on l’expulsait, tout comme il m’a expulsé de sa Matrice ou dirais-je extirpée aux FOR ceps, exactement comme ma naissance physique, ce qui explique un de mes plus grands défauts à régler – attendre que la vie me tire pour agir. Hire honnie, je dois me faire Tirer.

 

Depuis, silence Râ dit haut à part A/N. Il continu à sexe primer mais à une autre échelle. Et son immense coup rage est en train de se déverser dans un lent goutte à goutte qui affecte l’ensemble de la planète, comme le poison du sert Pan qui se répand dans la circulation d’une Père son/fils.

Cette Rencontre dont je rends compte par le conte que je vais en faire, même si elle prend des allures de rangs contre, car au final, chacun son rôle et sa place dans le jeu de la grande matrice, et ce je vis des hauts, elle aura eu pour avantage de me pousser à aller à ma propre rencontre. Connais-toi toi même. Tu dois visiter ta maison et la connaître dans les moindres détails et défauts, avant d’entreprendre des travaux de rénovation, dont l’étendue ne dépendra que du retard que tu auras pris.

Très cher lecteur, je vais donc me mettre à nu devant toi, j’attends de la bienveillance de ta part, car n’oublie jamais que tu ne rencontres que toi même en l’autre. Le temps de la transparence frappe à nos portes. Je te montre un chemin, le mien. Pour récupérer ton Trident, il te faut te jeter dans les abysses, et affronter ton monstre affamé qui monte la garde en attendant que tu fasses preuve de courage (coup rage), de volonté (Love en T/équilibre), et que tu endosses enfin ta Pan hop lit de parfait un terre prêtre de tes archives met mort ri elle.

Le statut de roi ou de Reine, ça se mérite. Avant de passer le costume, il faut se foutre à poil.

Et comme nous l’a dit encore aussi justement dans l’Hérault (l’air haut) Emmanuel Mon Arc

« “La meilleure façon de se payer un costard, c’est de travailler

« L’âme meilleure façonne, paye le coût de l’art, sait tra (à travers) vailler (valoir) »

Autrement dit : « Développer ton art a un coût, pour cela, tu dois façonner ton âme, et ce n’est qu’à travers ce processus que tu deviendras un outil à forte valeur »

C’est ce que je m’apprête à faire. M’aime Pape heure.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS